Le projet sera exécuté sur une période de cinq(5) ans à travers trois(3) composantes à savoir :

Composante 1 : Infrastructures et services urbains
Cette composante a pour objectif spécifique de contribuer { l’amélioration des infrastructures urbaines et des services de base à travers deux sous composantes à savoir :
  • Sous composante A : Infrastructures et services urbains : Cette sous-composante finance les investissements visant à réhabiliter ou à construire des infrastructures socioéconomiques dans les zones ciblées de Brazzaville et de Pointe Noire, notamment : (i) voiries principales, secondaires et tertiaires de raccordement, y compris les ouvrages d’art, travaux de drainage et d’assainissement, et travaux de protection de l’environnement et anti-érosion ; et (ii) équipements commerciaux, centres de santé intégrés, écoles primaires, et autres infrastructures municipales ;

  • Sous-composante B : Appui institutionnel : Cette sous-composante a pour but d’améliorer la gouvernance locale, la gestion municipale et urbaine et la performance budgétaire.
Le principal objectif est de : (i) renforcer la capacité de programmation et de mise en oeuvre d’exécution du programme, la gestion des infrastructures et des services de base ; la gestion des mesures de sauvegarde environnementale et sociale, et le système de suivi et d’évaluation ; (ii) améliorer le recouvrement des recettes des municipalités ; (iii) renforcer la capacité de gestion administrative et financière ; (iv) apporter un appui à la mobilisation de la communauté, aux campagnes de sensibilisation, aux aspects socio-environnementaux, et à l’hygiène et l’assainissement ; et (v) lancer des campagnes de communication avec la participation des principales parties prenantes.


En rapport avec le Ministère de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat, le Projet appuiera la mise en place des outils de gestion urbaine par : (i) l’actualisation des plans directeurs de Brazzaville et de Pointe Noire, (ii) la mise { jour du cadre législatif et réglementaire de l’urbanisme, (iii) la réalisation d’examens annuels de la politique urbaine, (iv) le renforcement de l’analyse économique des investissements, (v) le renforcement de la planification et de l’exécution du budget ; et (vi) le développement et la mise en oeuvre d’un programme de communication aux parties intéressées.

Composante 2 : Approvisionnement en eau des zones urbaines
L’objectif spécifique de cette composante est d’accroître durablement l’accès { une eau potable { Brazzaville et Pointe-Noire et d’améliorer la gestion du sous-secteur de l’eau dans les zones urbaines. Elle a aussi pour but la mise en place d’un cadre institutionnel amélioré pour le secteur, en vue d’améliorer la performance opérationnelle et financière de la SNDE. Cette composante comprend deux sous composantes :
  • Approvisionnement en eau : Cette sous-composante appuiera la réhabilitation, l’amélioration et l’extension des systèmes d’approvisionnement en eau potable { Brazzaville et { Pointe Noire : élargissement de l’accès aux services de base, en fournissant l’eau potable principalement par des raccordements privés et des bornes fontaines.
  • Réforme du secteur de l’eau en milieu urbain : Cette sous-composante appuiera la formulation de la stratégie de réforme du secteur de l’eau en milieu urbain pour améliorer l’efficacité générale de l’ensemble des opérations, par la fourniture des services de conseil, la réalisation d’études approfondies de la demande d’eau et des tarifs, l’examen et la mise au point d’un cadre institutionnel approprié pour le secteur de l’eau et la vulgarisation de la stratégie de réforme du secteur. Au niveau de la SNDE, le projet appuiera l’exécution d’un programme visant { améliorer l’organisation, la gestion, les opérations techniques et commerciales, et la situation financière de la SNDE.
Composante 3 : Réforme du secteur de l’électricité
Cette composante a pour objectif d’élaborer une stratégie pour la réforme du secteur de l’électricité. Elle comporte deux sous- composantes à savoir :
  • l’élaboration de la réforme de l’électricité aux fins d’assurer le fonctionnement efficient du secteur et de la SNE ;
  • l’appui au Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique(MEH) pour le lancement de la réforme du secteur électricité.
Les structures de gestion du projet
L’exécution du projet s’effectue autour de l’une unité de coordination du projet (UCP) qui est responsable de la gestion et de l’exécution des activités du projet, y compris la passation des marchés et gestion financière du projet. A ce titre, elle agit au nom et pour le compte des maîtres d’ouvrage avec lesquels elle collabore étroitement.

La mise en oeuvre du PEEDU repose sur trois (3) entités principales, à savoir :
  • Le comité de pilotage (CP) qui définit les grandes orientations et assure le suivi général de la mise en oeuvre du projet ;
  • L’unité de coordination du projet (UCP) qui est responsable de la coordination des activités et de la gestion du projet (y compris la passation des marchés et la gestion financière) ;
  • Les acteurs de terrain (maîtres d’oeuvre, prestataires de service, auditeurs, mairies, maîtres d’ouvrage délégués, SNDE, SNE, etc.).
  1. Le comité de pilotage
    Le comité de pilotage est l’organe de concertation et de proposition qui définit les grandes orientations et assure le suivi général de l’exécution du PEEDU.
    Il a entre autres missions de :
    - Assurer la représentation des principales parties prenantes au projet ;
    - Passer en revue les rapports d’exécution trimestriels, annuels préparés par l’unité de coordination du projet et évaluer les progrès réalisés dans la mise en oeuvre du projet ;
    - Proposer des mesures permettant de remédier aux problèmes rencontrés dans la gestion du projet ;
    - Faciliter les relations avec les ministères, les collectivités locales, la société civile et les autres institutions impliquées dans le projet ;
    - Vérifier la cohérence des interventions avec les stratégies sectorielles.

  2. L’unité de coordination du projet
    L’unité de coordination dont le fonctionnement est autonome est placée sous la tutelle administrative du ministre de l’équipement et des travaux publics, et sous le contrôle du comité de pilotage du projet.
    Elle a pour principales tâches de :
    - S’assurer de la qualité des études, des dossiers d’appel d’offres et de la réalisation des travaux prévus dans les différentes composantes du projet ;
    - Organiser et animer les collaborations et partenariats avec les parties prenantes du projet ;
    - Assurer la participation pleine et entière de toutes les institutions et les structures intéressées et impliquées dans la mise en oeuvre du projet ;
    - Rendre compte au comité de pilotage de la réalisation du projet.

  3. Les maîtres d’ouvrage
    La maîtrise d’ouvrage se réfère { l’ensemble des attributions et prérogatives que le droit reconnaît aux personnes morales pour le compte desquelles des ouvrages de bâtiments ou infrastructures sont construits. Ces personnes morales sont désignées sous le vocable « Maître d’ouvrage ». Il est le responsable principal des ouvrages qu’il a en charge de réaliser.
    Dans le cadre du PEEDU, l’unité de coordination intervient au nom et pour le compte des maîtres d’ouvrage suivants :
    - Le ministère de l’équipement et des travaux publics ;
    - Ministère de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation ;
    - Le ministère de la santé et de la population ;
    - Le ministère de l’énergie et de l’hydraulique;
    - Le ministère de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat;
    - Le ministère de l’intérieur et de la décentralisation (Mairie de Brazzaville et Pointe-Noire).

  4. Les maîtres d’ouvrage délégués
    Dans le cadre du PEEDU, les maîtres d’ouvrage délégués suivants sont impliqués :
    - La direction des services municipaux de Brazzaville ;
    - La direction des services municipaux de Pointe-Noire ;
    - La direction des études et de la planification du MEPSA ;
    - La direction des études et de la planification du MSP ;
    - La direction générale de l’hydraulique ;
    - La direction générale de la SNDE ;
    - La direction générale de la SNE ;
    - La direction générale du développement urbain ;
    - La direction générale des collectivités locales.
    Pour l’exécution harmonieuse des activités éligibles du projet, l’unité de coordination du projet agit au nom et pour le compte des maîtres d’ouvrages délégués sur la base de convention de délégation de maîtrise d’ouvrage.

  5. Les maîtres d’oeuvre
    Les maîtres d’oeuvre sont sélectionnés pour la réalisation des études techniques et la supervision des travaux.
    Les contrats précisent les missions et actions des maîtres d’oeuvre.

  6. Les entreprise et fournisseurs
    Les entreprises et fournisseurs sont sélectionnés pour la réalisation des travaux et la fourniture d’équipements, mobiliers et autres fournitures.
Les marchés précisent les missions et actions des entreprises et fournisseurs