Image 1
Ravin situation avant
Image 1
Ravin situation après
Image 1
Passerelle situation avant
Image 1
Passerelle situation après
Image 1
Vue partielle du poste THT Mongo Kamba 1
Image 1
Remise des sites des feeders et du PV s'y afférant à STEG International Services

Bienvenue


Les défis à relever pour atteindre les objectifs que la communauté internationale s'est fixée dans le domaine de l'eau, l’électricité  et de l’assainissement sont immenses. De nombreuses initiatives sont prises au plan national et international pour relever ces défis.
Au Congo, le Projet Eau, Electricité et Développement Urbain (PEEDU) est le cadre de référence qui répartit les responsabilités entre les différents acteurs.
L’Etat, à travers les différents  Ministère en charge de ses domaines, est responsable de l’atteinte des objectifs du PEEDU.

Le PEEDU  travaille à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement dans le secteur de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement.
L'atteinte de ces objectifs nécessite des investissements financiers importants et la mise en place de mécanismes de coopération innovants. Différents chantiers sont en cours dans ce sens.

Le simple fait d’ouvrir un robinet nous permet d’accéder à un élément vital, l’eau. Chacun doit savoir que, derrière ce simple geste, tout un processus et une organisation complexes permettent de prélever, traiter, stocker, distribuer, et recycler l’eau.
Au travers de ces pages consacrées à l’eau et à l’assainissement, nous souhaitons que chacun puisse découvrir et apprécier le travail de femmes et d’hommes, soucieux de faire de l’accès à l’eau potable et l’assainissement une réalité pour tous, de satisfaire le client et d’être à son service.
Nous mettons à cet effet en place notre site dont l’objectif principal est le renforcement de la communication aussi bien à l’interne qu’à l’externe. Espace d’information et d’échanges, ce site, nous permettra d’établir et d’entretenir des relations suivies avec nos différents publics, notamment les partenaires techniques et financiers, etc.
Bienvenue à tous!

Bonne visite

La Banque mondiale constate des aspects positifs dans le redressement de la S.n.d.e

Dans le cadre du P.e.e.d.u (Projet eau, électricité et développement urbain), notamment de l’application des contrats de performance et de service de la S.n.d.e (Société nationale de distribution d’eau), l’expert technique en charge de l’audit lié à l’application des contrats de performance et de service de la S.n.d.e, a relevé, après la troisième mission achevée le 18 avril dernier, des aspects positifs relatifs à l’évolution de la situation de la S.n.d.e, lesquels aspects accompagnent les investissements financiers importants consentis par l’Etat congolais, dans les infrastructures du service public. Toutefois, cette contribution financière reste insuffisante pour les autres aspects de la réforme en cours.

S’agissant des aspects positifs relatifs à l’amélioration des performances de la S.n.d.e, le contrat de service se déroule conformément à ses spécifications: les produits sont livrés aux échéances contractuelles et sont de bonne qualité. Les prestations de management fournies à la S.n.d.e par les cadres de Veolia sont conformes au contrat; elles sont d’une qualité très satisfaisante et sont conforme aux meilleurs standards internationaux.

Les premiers résultats de l’application du contrat de performance de la S.n.d.e sont encourageants. Et pour cause, une nouvelle organisation de la S.n.d.e a été définie par le contrat de service, ainsi que les moyens à acquérir pour la mettre en œuvre, tout comme le plan de formation à engager pour lui donner toute son efficacité a été établi. De plus, une direction du développement a été créée au sein de la S.n.d.e, afin d’assurer une planification cohérente des investissements avec les objectifs de développement du secteur définis par le contrat de performance et, in fine, d’améliorer l’efficacité des investissements. Il a été en outre, observé que les dépenses de la S.n.d.e sont  mieux maîtrisées: un comité de trésorerie qui se réunit régulièrement a été créé, toutes les dépenses sont, désormais, validées par le contractant de service et, les recettes de la société sont majoritairement (86%) affectées à l’exploitation;
Par ailleurs, la connaissance des infrastructures du réseau s’améliore rapidement grâce au système d’information géographique, et la maintenance des équipements se réorganise sous l’effet notamment de la G.m.a.o. (Gestion de Maintenance assistée par Ordinateur).

Les informations relatives à l’exploitation sont régulièrement mises à jour par le compte-rendu mensuel des centres lequel est opérationnel, depuis la fin de l’année 2013.
De nouveaux statuts de la S.n.d.e ont été préparés par la commission ad hoc constituée par le Meh; l’étude tarifaire s’achève et le modèle financier de la S.n.d.e est établi.

Ainsi, de nombreux aspects positifs prouvent que l’Etat apporte une contribution importante au financement des investissements des infrastructures d’eau, indispensable à l’amélioration de la qualité du service fourni aux abonnés, et consentit des efforts conséquents à l’apurement du bilan de la S.n.d.e. Mais, malgré tous ces signaux d’espoir fort significatifs, la contribution de l’Etat reste, encore, insuffisante quant à certains aspects de la réforme en cours. Aussi est-il indispensable de renforcer cette contribution de l’Etat au redressement de la S.n.d.e., pour respecter les engagements pris au titre du contrat de performance.
L’auditeur technique a, à cet effet, fait état des lacunes en la matière: l’Etat n’a pas payé la facture de 425 millions de F.Cfa due pour ses consommations d’eau relative au quatrième trimestre 2013; l’Etat n’a pas non plus payé la part de subvention annuelle relative au quatrième trimestre 2013 (314 millions de F.Cfa) ni la part relative au premier trimestre 2014 (440 Millions de F.Cfa).

Ainsi, sur ces six mois, la trésorerie de la S.n.d.e, déjà exsangue au point de ne pas être en mesure de financer les charges courantes d’exploitation du service, a été amputée de 1,2 milliards de F.Cfa
Une vingtaine de marchés, dont certains concernent des fournitures indispensables à l’exploitation du secteur de l’eau, sont en cours d’exécution sous l’égide du Ministère de l’énergie et de l’hydraulique, depuis le mois de septembre 2013. Les dates de livraison de ces fournitures n’étant pas encore connues.
Reste, donc, à l’Etat de respecter les engagements pris vis-à-vis de la S.n.d.e, en signant le contrat de performance et, plus généralement, de jouer, activement, son rôle dans tous les aspects du redressement de cette société et du service public de l’eau. La Banque mondiale lui assurant, par ailleurs, l’engagement de travailler à ses côtés, pour la réussite de la réforme de ce secteur, laquelle n’est possible qu’avec la mobilisation de tous les acteurs impliqués.

Pour rappel, le Peedu est cofinancé par la Banque mondialeet le gouvernement congolais


ACTUALITE



  • 2017-09-20
    Revue à mi-parcours du PEEDU

    Sous la conduite de M. Patrice RAKOTONIAIAI (Ingénieur municipal Principal et chargé du projet), une mission de la Banque mondiale séjourne à Brazzaville, du 18 au 29 septembre, pour la revue à mi-parcours du Projet Eau, Electricité et Développement
    Lire la suite...
  • 2017-03-24
    Remise aux entreprises des sites des travaux de construction des feeders souterrains 20 KV

    L’unité de coordination du Projet Eau, Electricité et Développement Urbain (PEEDU) a procédé à la remise officielle des sites de construction des seize (16) feeders (ou départs) aux entreprises STEG International Services et Groupement MBTP-CELEC.
    Lire la suite...
  • 2017-02-21
    Coopération Congo-Banque mondiale

    Ouverture demain des travaux de la revue du portefeuille du Groupe de la Banque mondiale
    La revue du portefeuille du Groupe de la Banque mondiale aura lieu ce mardi 21 et mercredi 22 février 2017 à Brazzaville, à l’hôtel Raddisson Blu. Le thème
    Lire la suite...
  • 2015-03-29
    Projet de restructuration des quartiers précaires de Brazzaville et Pointe-Noire : Une mission de la Banque Mondiale séjourne à Brazzaville

    Une mission de la Banque Mondiale séjourne actuellement en République du Congo (du 25 mars au 10 avril 2015), dans le cadre de la mission d’évaluation du « Projet de restructuration des quartiers précaires de Brazzaville et de Pointe-Noire ». L’objectif
    Lire la suite...
  • 2014-05-22
    Un accord sur les schémas directeurs pour Brazzaville et Pointe-Noire

    Le coordonnateur du projet Eau, électricité et développement urbain (Peedu),Maurice
    Bouesso, a signé le 21 mai, à Brazzaville, avec l'architecte et managing director de Keios Development Consulting, Raffael Gorjux, un accord d’actualisation des schémas
    Lire la suite...
  • 2014-05-16
    Le Congo sera bientôt doté d’un nouveau Code de l’urbanisme et de l’aménagement

    Vendredi 9 mai 2014, s’est tenu, au Ministère des affaires étrangères et de la coopération, à Brazzaville, un atelier d’échanges sur le rapport diagnostic sur la réforme du code de l’urbanisme et de l’aménagement au Congo (volet législatif). La mission
    Lire la suite...
  • 2014-05-14
    Vers la révision du code congolais

  • 2014-05-05
    BANQUE MONDIALE-CONGO Plusieurs projets en gestation

    La Banque mondiale (BM) a, dans son portefeuille, des projets de coopération avec la République du Congo pour l’amélioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables en matière d’accès à l’eau, à l’électricité et d’amélioration des voiries.
    La
    Lire la suite...
  • 2014-04-30
    La Banque mondiale accompagne le développement du Congo

    Une délégation de la Banque mondiale, conduite par Mahine Diop, ingénieur municipal
    principal, a effectué les 26 et 27 avril à Pointe-Noire, une visite de pré-évaluation dans le cadre du Projet eau électricité du développement urbain (PEEDU). Cette
    Lire la suite...
  • 2014-04-01
    La Banque mondiale se dit prête à accompagner la SNE

    De passage à Brazzaville, la directrice sectorielle du Département énergie à la Banque
    mondiale (BM),Meike Van Ginneken, a eu une séance de travail avec la direction générale de la Société nationale d’électricité (SNE) le 29 mars, avant de visiter
    Lire la suite...
  • 2014-03-12
    Visite par Mme ZOUERA Youssoufou du ravin Joseph Ngaliema.

    Le Représentant résident de la Banque Mondiale au Gabon, la Guinée Equatoriale et Sao Tomé et Principe, Mme ZOUERA Youssoufou, a visité le ravin Joseph Ngaliema, à Massina (Mfilou), dans le septième arrondissement de Brazzaville. Elle était accompagnée
    Lire la suite...
  • 2014-01-24
    150 millions de dollars pour redynamiser le secteur

    Pour permettre à la Société nationale d’électricité (SNE) d’améliorer ses performances en matière d’infrastructures et de formation du personnel, la Banque mondiale (BM) a revu son financement à la hausse. Il est passé de 75 millions à environ 150 millions
    Lire la suite...
  • 2014-01-23
    La Banquemondiale s’engage à faire de la SNE une référence en Afrique

    Le directeur des opérations de la Banque mondiale pour les deux Congo, Eustache Ouayoro, adit cet engagement de la Banque mondiale, au cours d’une réunion technique tenue le 22 janvier à Brazzaville avec le directoire de la SNE.
    Ce projet s’exécutera
    Lire la suite...
  • 2014-01-11
    Visite de Maurice Bouesso à Pointe-Noire, pour voir l’avancement des chantiers

    Les 23 et 24 décembre 2013, Maurice Bouesso, coordonnateur du P.e.e.d.u (Projet, électricité, eau et développement urbain), a effectué une visite de travail à Pointe-Noire, pour l’avancement des chantiers, après le démarrage, depuis deux mois et demi,
    Lire la suite...
  • 2013-12-04
    Mission d’appui du groupe G2 conception à Pointe-Noire

    Le chargé de mission sauvegarde environnementale et sociale du PEEDU a effectué une mission à Pointe-Noire du 22 au 23 novembre 2013. L’objectif de cette mission était d’accompagner le groupe G2 conception, consultant du PEEDU dans l’étude relative à
    Lire la suite...
  • 2013-12-04
    MARCHES DE FOURNITURE ET DE REHABILITATION DU RESEAU D’EAU POTABLE:

    Les fournitures ont été réceptionnées par le PEEDU

    Le Projet Eau, Electricité et Développement Urbain (PEEDU) a signé, en janvier 2013,  deux marchés de fourniture pour la réhabilitation des réseaux d’adduction d’eau potable à Brazzaville
    Lire la suite...
  • 2013-12-04
    P.e.e.d.u (Projet Eau Electricité et Développement Urbain) Amener les acteurs à s\'approprier les reforme de l\'eau en milieu urbain

    Du 17 au 18 octobre 2013, il s’est tenu dans la salle de conférence du Ministère de l’énergie et de l’hydraulique, un atelier d’appropriation de la réforme du secteur de l’eau en milieu urbain. Organisé par le P.e.e.d.u. (Projet eau électricité
    Lire la suite...
  • 2013-07-16
    Revue à mi-parcours du PEEDU

    Une mission de supervision du Projet Eau, Electricité et Développement Urbain (PEEDU) séjourne à Brazzaville depuis le 1er juillet dernier et
    Lire la suite...

  • 2013-07-16
    SATISFACTION DES AUTORITES CONGOLAISES ET DE LA BANQUE MONDIALE SUR LES REALISATIONS DU PEEDU

    POINTE-NOIRE, 09 JUIL (ACI) - Les autorités congolaises et de la Banque Mondiale, ont décidé à la fin du Projet Eau, Electricité et Développement Urbain PEEDU) en décembre 2015 de développer un programme qui permettra de résorber et de restructurer
    Lire la suite...

  • 2013-06-06
    LE PEEDU FELICITE POUR LA STABILISATION DU RAVIN DE NGALIEMA

    BRAZZAVILLE, 22 MAI (ACI) - Le vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique, M. Makhtar Diop a salué, le 21 mai dernier à Brazzaville, les efforts accomplis par le Projet Eau, Electricité et Développement Urbain (PEEDU), dans le cadre
    Lire la suite...


Tous les articles...

DOCUMENTS



2019-01-29
CONSTRUCTION DE TRENTE (30) POSTES DE TRANSFORMATION D’ELECTRICITE A BRAZZAVILLE

NOTICE D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL (NIES)
Lire la suite...
2019-01-29
RESUME EXECUTIF DE LA NOTICE D’IMPAC ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL (NIES) POUR LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE 30 POSTES DE TRANSFORMATION A BRAZZAVILLE

Le Projet Eau Electricité et Développement Urbain (PEEDU) est une initiative du Gouvernement de la République du Congo qui bénéficie l’appui de la Banque Mondiale et qui repose sur deux financements dont le montant global est d'une contre-valeur de 275,5 millions de dollars US : le financement initial d'un montant d'une contrevaleur de 125,5 millions de dollars US et le financement additionnel d'un montant d'une contrevaleur de 150 millions de dollars US.
Lire la suite...
2018-12-23
PUBLICATION D’ATTRIBUTION DU MARCHE RELATIF AUX FOURNITURES ET TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE 20 NOUVEAUX POSTES DE TRANSFORMATION HTA/BT ET EXTENSION DU RESEAU BT A BRAZZAVILLE

Suite à l’Avis d’Appel d’Offres International (AOI-F 001/PEEDU/2018) du 16 juillet 2018 pour les fournitures et travaux de construction de 20 nouveaux postes de transformation HTA/BT et extension du réseau BT à Brazzaville, les résultats de l’évaluation se présentent comme suit :
Lire la suite...
2018-10-05
REHABILITATION DE VINGT-CINQ (25) POSTES DE TRANSFORMATION D’ELECTRICITE A BRAZZAVILLE

Le Projet Eau Electricité et Développement Urbain (PEEDU) est une initiative du Gouvernement de la République du Congo en vue d’améliorer l’accès durable des habitants des zones ciblées des villes de Brazzaville et Pointe-Noire aux services d’infrastructures de base, à l’eau potable et à l'électricité.
Lire la suite...


Tous les documents...