Image 1
Ravin situation avant
Image 1
Ravin situation après
Image 1
Passerelle situation avant
Image 1
Passerelle situation après
Image 1
Vue partielle du poste THT Mongo Kamba 1
Image 1
Remise des sites des feeders et du PV s'y afférant à STEG International Services

Bienvenue


Les défis à relever pour atteindre les objectifs que la communauté internationale s'est fixée dans le domaine de l'eau, l’électricité  et de l’assainissement sont immenses. De nombreuses initiatives sont prises au plan national et international pour relever ces défis.
Au Congo, le Projet Eau, Electricité et Développement Urbain (PEEDU) est le cadre de référence qui répartit les responsabilités entre les différents acteurs.
L’Etat, à travers les différents  Ministère en charge de ses domaines, est responsable de l’atteinte des objectifs du PEEDU.

Le PEEDU  travaille à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement dans le secteur de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement.
L'atteinte de ces objectifs nécessite des investissements financiers importants et la mise en place de mécanismes de coopération innovants. Différents chantiers sont en cours dans ce sens.

Le simple fait d’ouvrir un robinet nous permet d’accéder à un élément vital, l’eau. Chacun doit savoir que, derrière ce simple geste, tout un processus et une organisation complexes permettent de prélever, traiter, stocker, distribuer, et recycler l’eau.
Au travers de ces pages consacrées à l’eau et à l’assainissement, nous souhaitons que chacun puisse découvrir et apprécier le travail de femmes et d’hommes, soucieux de faire de l’accès à l’eau potable et l’assainissement une réalité pour tous, de satisfaire le client et d’être à son service.
Nous mettons à cet effet en place notre site dont l’objectif principal est le renforcement de la communication aussi bien à l’interne qu’à l’externe. Espace d’information et d’échanges, ce site, nous permettra d’établir et d’entretenir des relations suivies avec nos différents publics, notamment les partenaires techniques et financiers, etc.
Bienvenue à tous!

Bonne visite

Mission d’appui du groupe G2 conception à Pointe-Noire

Le chargé de mission sauvegarde environnementale et sociale du PEEDU a effectué une mission à Pointe-Noire du 22 au 23 novembre 2013. L’objectif de cette mission était d’accompagner le groupe G2 conception, consultant du PEEDU dans l’étude relative à la mise en place du code de l’urbanisme et de l’aménagement dans son volet législatif.

Cette mission était composée de :
  • MOUYANGOU Cyprien Farel, chargé de mission sauvegarde environnementale et sociale  au PEEDU, point focal appui institutionnel au projet ;
  • YOULOU  Jean Jacques, Directeur Général du Développement Urbain et de l’Habitat au Ministère de la Construction et de l’Habitat ;
  • OUEDRAOGO Daouda, Co-directeur de G2 conception ;
  • OUEDRAOGO  Oumarou, juriste  expert de G2 conception.

Programme du vendredi 22 novembre 2013 :

La délégation a été reçue par l’adjoint au maire de Pointe-Noire à qui elle a présenté les objectifs de la mission. L’adjoint au maire quant à lui a manifesté sa disponibilité de faciliter les contacts pour une bonne collecte de données.

Le Maire a présenté la situation urbanistique de Pointe-Noire qui connaît une grande expansion depuis les évènements sociopolitiques que le pays a connus. En effet, la ville de Pointe-Noire qui a un plan cadastral bien structuré depuis la période coloniale, a reçu une grande population venue de plusieurs départements du  pays. Le manque d’une politique circonstancielle de l’habitat a contraint les citoyens à s’installer n’importe où. Les habitats illicites se sont ainsi développés jusqu’à ce jour. Pour l’autorité municipale, la réalisation du projet de code sera un début de solution à cette épineuse question.

La délégation a ensuite eu une séance de travail avec le Directeur départemental du développement Urbain de l’Architecture et de l’Habitat  de Pointe-Noire. Cette séance de travail technique a permis aux experts de se mettre au parfum des différents contours de la législation en matière d’urbanisme et de l’Habitat, ainsi que les faiblesses observées dans la mise en œuvre.
 Le directeur départemental a précisé que le schéma directeur de l’urbanisme de la ville datant de 1982 ne répond plus car la croissance démographique de la ville a dépassé les capacités de planification. Le manque de maitrise foncière a été aussi un grand facteur de développement des quartiers illicites sans plan d’urbanisme.
 Ces échanges ont  été d’une grande importance par rapport aux objectifs de la mission
 
Programme du samedi 23 novembre 2013 :

La journée du 23 novembre a été consacrée à la réunion avec les différents acteurs de la mairie centrale en matière d’urbanisme et de l’habitat. Au cours de cette réunion, un exposé a été fait sur les questions d’urbanisme et de l’habitat à de Pointe-Noire. Les experts ont été informés sur la poussée démographique et urbaine de Pointe-Noire, qui n’a pas été maitrisée et a fini par entraîner une anarchie dans la construction des logements. Plusieurs détails ont été fournis qui expliquent la construction des habitats précaires dans des zones exposées aux intempéries et aux autres phénomènes pluviaux
A l’issue de cette réunion, une visite de terrain a été effectuée sur les sites suivants :

  • L’arrondissement 6 Ngoyo,
  • La zone du lac Nanga qui connait un lotissement  
  • La zone du Warf au niveau de la côte sauvage qui connait un développement des constructions sans respect des normes environnementales ; 
  • La zone d’aménagement de Tchikobo qui constitue un modèle type d’aménagement urbain.

Quelques photos de la visite de terrain

1-    Le site du lac Nanga après Ngoyo. Il se développe ici une urbanisation anarchique qui risque d’aliéner complètement l’écosystème de cette zone.
   
         

  


2-    Le site du Warf au niveau de la côte sauvage de Pointe-Noire connait un développement spectaculaire des habitations sans normes urbanistiques réelles.